Manger local, à quoi ça sert ?

Manger local, à quoi ça sert ?

Temps de lecture : 2 minutes

De plus en plus, on entend que c’est une bonne chose de manger local. Mais concrètement, quels sont les intérêts de consommer du local ?


C’est plus écolo

Le premier argument qui me vient à l’esprit c’est la protection de l’environnement. Consommer des produits locaux, c’est consommer des produits, par définition, qui ne viennent pas du bout du monde. Qui n’ont pas fait des milliers de kilomètres en bateau, en avion ou en camion, et donc qui polluent moins.

Faire vivre l’économie locale

Le deuxième argument c’est de faire vivre des producteurs de votre région. C’est donc un geste pour soutenir le tissu agricole local, soutenir des familles de producteurs et laisser moins (ou plus) d’argent à des grosses industries (comme Monsento, pour ne pas les citer). Une exploitation agricole disparaît toutes les 20 minutes en France ! Or, il va sans dire, que nous avons besoin de nos agriculteurs pour nous nourrir et tout particulièrement, des petites exploitations. 25% des agriculteurs français ont un revenu inférieur au RMI et 40% disposent de moins du SMIC pour vivre.

étal de marché

Le goût et la santé

Ensuite, vous mangez de saison ! Et manger de saison, c’est bon pour l’environnement et c’est bon pour vous ! Un fruit produit hors saison et importé consomme 10 à 20 fois plus de pétrole pour son transport que le même fruit produit localement en saison. Les fruits et légumes de saison et locaux (et encore plus, bio) contiennent plus de vitamines et de minéraux. De fait, ils contiennent moins d’additifs alimentaires parfois nécessaires à leur transport. Donc, c’est meilleur pour votre santé et en plus, ces fruits et légumes ont plus de goût.

Soulager son porte-monnaie

Manger local … Ca coûte moins cher ! Tout simplement car c’est moins coûteux à produire. 


Alors, c’est vrai que manger strictement local, a priori, ça implique d’éliminer certains aliments de votre quotidien comme par exemple, les avocats, les bananes … Vous pouvez consommer les aliments “exotiques” comme la mangue, le café, les bananes etc, mais pourquoi pas penser commerce équitable !

Toutes les initiatives sont bonnes à prendre et le constat n’est pas que négatif ! Beaucoup d’initiatives voient le jour pour favoriser les consommations locales comme les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) qui créent un lien privilégié entre l’agriculteur et les consommateurs.

Un autre exemple, c’est la multiplication des potagers partagés en ville : non seulement, cela permet de consommer la production (locale donc …) mais cela permet également de sympathiser avec ses voisins (qui participent à l’entretien du potager), d’apprendre à jardiner et enfin, jardiner, ça fait beaucoup de bien !


Sources des chiffres : Mouvement Colibri


inscription newsletter santevege
Qu\'en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier