Je ne mange pas comme mon entourage

Je ne mange pas comme mon entourage

Temps de lecture : 3 minutes
petit déjeuner

Quand on fait le choix d’un mode alimentaire différent de la majorité, cela peut parfois générer des réactions d’hostilité, d’incompréhension, de désaccords. Ca peut déclencher des débats plus ou moins virulents à table et, au final, tout le monde se dispute sans vraiment comprendre ce qui motive les convictions de l’autre. Aujourd’hui, c’est Delphine (@delphinegrowup) qui a accepté de répondre à mes questions. Elle nous parle de son expérience et de son avis sur la question : Comment je vis avec un entourage qui ne partage pas mes convictions alimentaires ? 


Comment qualifierais-tu ton mode de vie alimentaire ? 

Mon mode de vie alimentaire est sans frustration ni manque ! C’est un point très important pour moi, avoir une alimentation végétalienne n’est pas une contrainte, bien au contraire. Lorsque je consommais encore de la viande et des produits laitiers, j’avais une alimentation très peu variée. Les points les plus durs dans cette alimentation sont, dans un premier temps, de changer nos habitudes ! Elles sont si dures à faire partir! Encore plus si vous êtes la seule dans votre entourage à avoir ce type d’alimentation ! Dans un second temps, de faire face à la critique ! De rester ferme face aux préjugés ou aux remarques désobligeantes.Mais comme ce sont souvent les mêmes, on y prête plus attention assez vite et elles finissent par vous amuser.

Depuis combien de temps t’alimentes-tu comme ça ? 

Je suis devenu végétarienne au cours de l’année 2016. Avant cela, je ne mangeais que très peu de viande, la transition a donc été très simple. 

Sinon depuis janvier 2017, je ne consomme plus de produits issus de l’exploitation animale. À l’époque où j’étais devenue végétarienne, mon copain de l’époque à été très violent mentalement avec moi.Il me disait que je me transformait en “Bobo qui pensait pouvoir sauver des animaux” alors que selon lui cela ne changerait rien. Que seule, c’était inutile, et que comme le monde n’allait jamais renoncer à la viande, mon combat était vain.

Quelle a été la réaction globale de ton entourage quand tu as changé d’alimentation ?

Heureusement, mes amis et mon entourage étaient bienveillants. Mes amies les plus proches étaient même étonnés que j’ai mis autant de temps à devenir végétarienne tellement j’aimais les animaux! 

Mon nouveau copain est plus que bienveillant avec moi, il est omnivore mais s’adapte lorsqu’il est chez moi et quand je vais dans sa famille il me prépare des plats végétariens. Lorsque je mange en extérieur je mange végétarien, je ne suis pas assez organisée pour manger vegan partout !”

Comment as tu vécu ces réactions ? 

“J’ai très vite éliminé de ma vie les personnes qui ne me soutenaient pas. Je savais que mes choix étaient bons, pour ma santé, celle des animaux et celle de notre planète. J’ai donc fait le choix de ne garder que les bonnes personnes dans ma vie.

Je n’affiche pas de suite mon veganisme. Je décline quand on me propose de la viande ou j’évite les produits laitiers. Cependant lorsque l’on me pose des questions, je rentre dans le sujet sans détour. 

Je fais donc face à deux grands types de personnes : ceux qui sont ouverts d’esprit, qui comprennent (sans forcément partager ma vision des choses) pourquoi je fais cela et avec qui l’échange est très agréable et constructif. 

Et les autres…. qui me lancent des arguments fallacieux ou refuse de voir la réalité en face. Avec ce type de personnes la discussion est stérile et agaçante pour les deux parties.”

Es-tu partisane de défendre et d’argumenter tes choix ou préfères-tu ne pas rentrer dans les débats ? 

Je pense qu’il est important d’expliquer à la personne que c’est un choix qui a été réfléchi, et que bien mené, notre santé ne risque rien. 

Dans un premier temps, il n’est pas nécessaire d’avertir son entourage ! Faites votre petit bout de chemin seul au début. Cela vous évitera de vous laisser envahir par le doute ! Il est normal que votre entourage vous”mettent en garde” l’alimentation vegeta*ienne n’étant pas la plus répandue, elle cause des craintes. 

Cependant, si votre entourage est trop intrusif quant à votre nouvelle alimentation, n’hésitez pas à leur dire clairement que vous ne souhaitez plus aborder le sujet avec eux. Les personnes qui tiennent réellement à vous ne cherchent pas à vous mettre mal à l’aise en permanence.”

Que conseillerais-tu à des personnes qui ont changé récemment de mode alimentaire et qui ont des difficultés à leur faire accepter autour d’eux? 

Vous pouvez également en profiter pour faire du tri dans vos relations. Certaines sont simplement nocives, faites donc un ménage de printemps 🙂

Je remercie Delphine d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Retrouvez là sur Instagram : @delphinegrowup

inscription newsletter SanteVege
Qu\'en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier