Réduire ses déchets dans la salle de bain

Réduire ses déchets dans la salle de bain

Temps de lecture : 4 minutes

Suite à mon article sur comment réduire ses déchets côté cuisine, j’ai pensé (et j’ai beaucoup eu la demande) rédiger “la suite” : comment réduire ses déchets côté salle de bain !


Dans la douche

Dans la douche ou sur le bord de la baignoire, on a souvent des tonnes de produits dans des flacons en plastique. Le premier conseil tout simple est donc d’opter pour des savons et shampooing solides plutôt que pour des produits liquides. Ca élimine les emballages plastiques de ces produits et surtout, vous allez faire de sacrées économies ! Quand on utilise des produits liquides, on en utilise souvent plus que nécessaire par facilité “d’appuyer sur la bouteille”. Je sais qu’au début ça peut-être un déconcertant mais ça vaut le coup, sur tous les plans !

Vous pouvez retrouver ça en magasins bio, zéro déchet ou encore chez Lush par exemple.

savons

Sur le bord du lavabo

Brosse à dent

Idem, remplacer le savon liquide par du savon solide ! Sinon, trônent souvent au bord du lavabo nos brosses à dent. Vous pouvez opter pour des brosses à dent en bambou ou encore des brosses à dent à embout jetable. Comme ça, vous gardez le manche à vie et vous ne jetez que les têtes ! Vous pouvez trouver ce genre de brosses à dent en magasins bio, zéro déchet ou encore chez Lamazuna.

Dentifrice

Concernant le dentifrice, vous pouvez en trouver zéro déchet dans les magasins spécialisés. Souvent, ils se présentent sous forme de pastilles à croquer ou de pavés à frotter sur la brosse à dent.

Sinon, optez pour la fabrication maison avec du bicarbonate de soude, de l’huile essentielle de lavande ou avec de l’huile de coco.

Dans le placard de la salle de bain :

Déodorant

Concernant le déodorant, il est possible de le fabriquer soi-même ! Mais si vous n’êtes pas un.e expert.e du do it yourself, vous pouvez tout simplement acheter un déodorant solide et zéro déchet ! Encore une fois en magasin zéro déchet ou chez Lush par exemple, ils se présentent un peu sous la forme d’un savon que vous humidifiez légérement, que vous passez sous les aisselles et hop ! Plus de problème (et plus de déchet).

Pour le faire vous même : Mélangez de l’huile de coco (bio!) avec du bicarbonate de soude (environ 2/3 de bicarbonate pour 3/3 d’huile de coco) et ajoutez deux-trois gouttes d’huiles essentielles qui vous plaisent

Cotons-tiges

Pour remplacer les cotons-tige (qui vont, de toute façon, être bientôt supprimés du marché), investissez dans un oriculi. Il s’agit d’une petite tige de bambou, recourbé à l’extrémité, qui vous permet de vous nettoyer les oreilles et bien sûr, c’est ré-utilisable !

cotons zéro déchet

Cotons

Concernant les cotons démaquillants ou lavants, vous pouvez acheter ou fabriquer des cotons réutilisables. Pour les acheter, vous allez en trouver très facilement car ce produit se démocratise beaucoup ces derniers temps (Lamazuna en produit par exemple mais également un paquet de créateurs et créatrices indépendant.e.s). Sinon, vous pouvez opter pour la fabrication maison (et croyez-moi que si j’ai réussi, vous allez forcément y arriver!) :

  • Découpez des rectangles de la taille voulue dans une polaire
  • Idem dans un vieux drap en coton
  • Cousez ensemble un morceau de drap, un morceau de polaire au centre, et par-dessus un autre morceau de drap

Et PAF, ça fait des chocapics ! Ou des cotons lavables en l’occurence. Vous pouvez vous démaquiller avec et les laver, à la main ou en machine. Vous pouvez les mettre dans un petit sac à laver pour ne pas qu’ils s’éparpillent dans tout votre linge.

Démaquillant

Un produit révolutionnaire pour remplacer votre démaquillant, c’est tout simplement, l’huile de coco ! Ne vous inquiétez pas en l’achetant, elle est solide à température ambiante. Mais une fois chauffée entre vos mains, elle va devenir liquide et vous pourrez vous en servir en démaquillant, même pour les yeux, sans aucun problème. Un déchet de moins et surtout, de sacrées économies là encore !

Serviettes hygiéniques

Et bien, sans surprise, les serviettes lavables. A acheter ou à faire vous-même, ça vous permet de réduire vos déchets et drastiquement, votre budget ! Car oui, les protections hygiéniques coûtent très cher (et ne sont pas considérées comme des produits de première nécessité, allons bon …).
Sincèrement, j’étais moi-même sceptique (hygiène, lavages …) jusqu’à ce que ma belle-mère me cousent des protège-slips réutilisables. J’ai donc essayé et … j’ai adopté ! Perso, je m’en sers en début et en fin de règles, quand le flux est moins abondant, et ça permet déjà d’éliminer un paquet de déchets et de faire de belles économies !

inscription newsletter santevege
Qu\'en avez-vous pensé ?

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier